Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire chez les jeunes

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Les jeunes passent 62% de leur temps éveillé assis

Par Paul Boisvert, PhD

Un nouveau guide comportemental vise à limiter la sédentarité de nombreux jeunes Canadiens. Les suggestions de la Société canadienne de physiologie de l’exercice (SCPE) se concentrent sur la réduction des comportements comprenant peu de mouvements physiques et de faibles dépenses d’énergie en suggérant des limites au temps passé devant la télévision, l’ordinateur et les jeux vidéo.

En moyenne, les enfants consacrent 8-6 heures par jour, ou 62 % du temps où ils sont éveillés, à des activités sédentaires.

L’organisme recommande ainsi que les enfants et les adolescents âgés de cinq à 17 ans limitent à deux heures par jour le temps passé devant l’écran – à regarder la télé, jouer à des jeux vidéo passifs ou utiliser l’ordinateur.

La société suggère également que les jeunes réduisent le temps passé à l’intérieur et en position assise,

en plus d’éviter les moyens de transport sédentaires, soit l’autobus et la voiture, pour opter plutôt pour la marche ou le vélo.

Ces directives sont présentées de pair, telles que discutées il y a quelques semaines sur ce blogue, avec les nouvelles Directives canadiennes en matière d’activité physique à l’intention des enfants et des jeunes, et sont conçues pour aider les enfants et les jeunes à mener une vie saine et active.

Pratiquer régulièrement de l’activité physique peut prévenir divers risques pour la santé. Pourtant, seulement 7 % des enfants et des jeunes sont assez actifs pour respecter les Directives canadiennes en matière d’activité physique actuelles.

Sources et documents de la SCPE

Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire 5-11 ans, 12-17 ans  Fiches d’information SCPE pdf
Directives de comportement sédentaire Contexte  (document d’information PDF, 6 pages) SCPE
Directives de comportement sédentaire Messages clés -Q et R’s  (PDF, 4 pages) SCPE

Paul Boisvert, PhD, PEC (CSPE), kin
Docteur en sciences de l’activité physique (PhD), Kinésiologue
Expert-analyste sur l’obésité, la nutrition et l’activité physique dans les médias
Coordonnateur de la Chaire de recherche sur l’obésité de l’Université Laval
 

_________________________________________________
Paul Boisvert, PhD, docteur en kinésiologie
Coach Minceur en perte de poids santé
Expert-analyste sur l’obésité, la saine alimentation et l’activité physique
http://coachpoidssante.ca
Suivez-moi sur
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *