Coaching minceur en perte de poids

Mis en avant

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Coach en Perte de Poids Santé

Conférences

Female client working out on balance ball with fitness trainer

Entraineur privé

Coaching individuel

Coaching

 

 

 

 


Vous n’arrivez pas à  perdre les 20 dernières livres par vous même?
Vous ne savez pas comment arriver à perdre du poids?
Devriez vous remettre en forme parce que vous manquez d’énergie?
Avez-vous de la difficulté à trouver la motivation de changer vos habitudes de vie?

Avez-vous pensé demander l’aide d’un coach accompagnateur (DETAILS ICI) professionnel pour y parvenir en privé ou en groupe?

Ou peut-être avez-vous besoin d’un conférencier (LISTE DE CONFERENCES ICI) sur les saines habitudes de vie?

Lisez en CLIQUANT ICI ce que mes clients en pensent

Chantal, 50 ans. Cette démarche m’apporte une grande satisfaction et  beaucoup de fierté. La motivation est toujours présente grâce aux rencontres mensuelles avec Paul, ce qui est un gage de succès pour moi puisque ce mode de vie m’ayant permis de perdre du poids sera le mien pour le reste de mes jours. …

Le coaching en perte de poids consiste à vous motiver, vous accompagner, vous

Coaching individuel

Coaching individuel

encadrer, vous donner des outils et la confiance pour atteindre pas à pas par Étapes Faciles vos buts en matière de perte de poids, de remise en forme, de rééquilibrage de votre alimentation, de gestion du stress, de changement de comportements à l’aide d’objectifs clairs et mesurables.

Je vous accompagne et vous motive pour quitter la sécurité de votre zone d’inconfort pour atteindre le confort de votre Zone d’équilibre et de mieux-être.

Pour plus d’information: Services de coaching Minceur
Envoyez-moi un courriel

« Paul Boisvert, docteur en kinésiologie, coach en perte de poids, votre guide motivateur et coach personnel pour vivre mieux et en santé.»

Vous aurez en main un programme d’actions et d’interventions personnalisé pour vous faciliter les changements de comportements durables et d’habitudes de vie nécessaires pour quitter votre zone d’inconfort et retrouver l’énergie, l’estime de soi et la santé dans une nouvelle zone de confort et d’équilibre.

Pour plus d’information: Services de coaching Minceur

Pour recevoir des informations sur les tarifs et ma disponibilité en coaching privé,
Envoyez-moi un courriel

Au plaisir de vous compter parmi mes clients.
Paul Boisvert, docteur en kinésiologie, Coach poids

Suivez-moi sur:           

Paul Boisvert, docteur en kinésiologie, Coach poids

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr

FORMATION GRATUITE: « Comment être en forme en moins de 3 heures par semaine »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

FORMATION GRATUITE: « Comment se remettre en forme en moins de
3 heures par semaine »

Cette formation de 4 videos s’adresse particulièrement
à tous ceux et celles qui ont de la difficulté à
entreprendre un programme de remise en forme
ou qui ont fait face à de nombreux échecs dans le passé.

CLIQUEZ ICI POUR Y ACCÉDER

Vous y apprendrez entre autres :
– Pourquoi 80% des gens échouent dans leur démarche de remise forme ;
– Comment mettre sur pied votre plan d’action personnalisé ;
– Par où commencer! ;

100% gratuit ! Je vous garantis que suite à cette
formation offert en collaboration avec mon collègue Sylvain Descoteaux ,
2017 sera l’année de la remise en forme
pour le reste de votre vie !

CLIQUEZ ICI POUR Y ACCÉDER

À bientôt,
Paul Boisvert, PhD, Coach Poids Santé

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr

Conseils pratiques pour profiter du temps des fêtes sans engraisser

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Conseils pratiques pour profiter du temps des fêtes sans engraisser

Par Paul Boisvert
Le temps des fêtes est une période faste en repas copieux de toutes sortes. C’est tout un défi de résister aux excès pour quiconque cherche à bien manger et à surveiller son poids. Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux gérer les festivités de fin d’année sans trop de conséquences sur votre poids corporel.

Le temps des fêtes, de par sa connotation familiale et culturelle, crée un environnement alimentaire fait d’occasions gustatives et savoureuses difficiles à éviter: chocolats fourrés, pâtisseries maison, tartes diverses, pâtés à la viande, patates pilées, sauces généreuses, canapés, fritures etc.; tout cela dans une atmosphère propice à la consommation: musique, plats colorés, lumière tamisée, bols de nourriture posés ici et là, prêt-à-servir… Ce n’est tout de même pas une raison pour vous priver des petits plaisirs de cette période de réjouissances. Les quelques stratégies qui suivent vous aideront à mieux gérer les envies sans culpabiliser. C’est une question de compromis.

Stratégie pour résister à la tentation
Comment résister à la tentation quand on vous offre des plateaux de hors-d’œuvre appétissants pour l’œil et le palais? Plutôt que de vous servir chaque fois que le plateau passe, ne goûtez qu’une seule fois à chacune des variétés. Puis faites votre choix. Et resservez-vous une seconde fois de votre canapé préféré…  en essayant de ne pas choisir le plus calorique tel que la mini quiche. Il n’y a aucune limite aux crudités de légumes, mais méfiez-vous des trempettes. Trempez-y vos légumes plutôt que de vous servir du légume comme cuiller! Choisissez aussi les moins riches, préparées par exemple à base de yogourt.

Mangez avec modération
Fixez-vous des limites raisonnables. Cela ne veut pas dire de vous priver de la tourtière de belle-maman ou du ragoût de pattes de votre sœur… Il s’agit de déguster un peu de tout, mais en portions raisonnables, suffisamment pour ne pas accepter une seconde assiette. À moins que vous demandiez qu’on vous serve de petites assiettées. Et faites une bonne place aux légumes: ils vous rassasieront sans apporter trop de calories! Le principe est le suivant: mangez jusqu’à ce que vous soyez rassasié –et non pas gavé.

Buvez avec modération
Le choix des consommations influence grandement la quantité totale d’énergie ingérée durant une soirée.  Il est préférable de choisir un alcool sur glace ou un verre de vin plutôt que des apéritifs sucrés et caloriques qui ouvrent l’appétit. Si vous choisissez une boisson gazeuse, demandez la version diète. Il est tentant d’abuser de l’alcool. Pour y résister, je vous conseille de prendre un verre d’eau pétillante aromatisée au citron ou à l’orange ou un soda diète au début de la soirée. Puis, durant la soirée, alternez alcool et eau en quantité égale, en sirotant vos consommations lentement. Vous éviterez ainsi de vous déshydrater, et préviendrez la gueule de bois du lendemain.

Prenez votre temps
En mangeant lentement, vous apprécierez mieux la nourriture et en prendrez moins. Il faut environ 20 minutes après avoir mangé pour se sentir rassasié. Si vous dévorez à toute vitesse, vous accumulerez inutilement les calories. Que vous mangiez de la poitrine de dinde bien juteuse ou une tranche de bûche de Noël, prenez le temps de savourer chacune de vos bouchées.

Ne sautez pas de repas
C’est tentant de sauter un repas quand on sait qu’on va grignoter toute la soirée. C’est une chose qu’il faut éviter, sinon votre organisme surcompensera au repas suivant. À défaut de quoi vous ferez inévitablement des excès en soirée. N’oubliez pas par exemple de prendre un déjeuner chaque matin. Il est préférable de prendre une collation ou un petit repas de 3 à 5 heures avant la réception, de manière à ne pas arriver affamé à la fête et ainsi perdre le contrôle sur la nourriture qui vous est offerte.

Trouvez du temps pour votre entraînement
La période des fêtes chambarde votre routine habituelle. Les horaires de gymnase ou de piscine doivent être repensés en fonction des déplacements, des rencontres familiales et des congés fériés. D’autre part, c’est une période propice à l’activité physique, car vous avez plus de disponibilité. En plus de vous permettre de brûler les calories accumulées la veille, vous gérerez plus facilement le stress subi lors de cette période intense de l’année. Profitez-en pour faire des activités dehors que vous ne faites pas régulièrement comme la marche, la raquette, les glissades, le patinage, le ski alpin ou le ski de randonnée, avec des amis ou des membres de votre famille. Faites-en donc une priorité à votre agenda.

Équilibrez le poids sur une semaine
Ne soyez pas trop exigeant envers vous-même si vous faites des excès à l’occasion. Quand la nourriture est disponible en abondance et que l’esprit est à la fête, il n’est pas réaliste de chercher à respecter son régime à la lettre. Le temps des fêtes est une période de réjouissances et il ne faut pas se priver des plaisirs d’exception. Essayez plutôt de maintenir votre poids plutôt que d’en perdre. Il est possible ainsi d’alterner entre deux jours de festivités par deux jours de régime amaigrissant.  Les gens prennent de toute façon environ 1 livre (0,5 kg) en moyenne durant la période de Noël. Il sera donc relativement facile de reprendre le contrôle de votre poids en vous accordant une semaine de régime au début janvier.

Joyeuses Fetes,

Paul Boisvert, PhD
Votre coach minceur dévoué

Sources:
Plaisirs santé 
Extenso 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr

LECON DE VIE (histoire): Le Pouvoir de la Porte Noire

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

LECON DE VIE (histoire): Le Pouvoir de la Porte Noire

Il était une fois, au pays des mille et une nuits, un roi très critiqué pour ses actes de guerre. Une fois qu’il avait fait prisonniers tous ses ennemis, il les conviait dans une grande salle.porte_noire

Le roi criait :
– je vais vous donner une dernière chance. Regardez tous à droite.

Tous tournaient la tête vers une rangée de soldats armés d’arcs et de flèches, prêts à leur tirer dessus.

– Maintenant, disait le roi, regardez  tous à gauche.

Dans cette direction, les prisonniers pouvaient apercevoir une gigantesque porte noire d’aspect dantesque incrustée de crânes humains sanguinolents,  de mains décharnées, de morceaux de cadavre  en putréfaction. Une porte d’aspect infernal…  qui les faisait frissonner d’horreur.

Le roi se positionnait au centre de  la salle.

– Ecoutez-moi tous. Que désirez-vous le plus ? Mourir transpercés par les flèches de mes archers ou bien  tenter votre chance et passer le seuil de la porte noire ? Décidez-vous, je respecterai le choix de votre libre arbitre…

Tous les prisonniers adoptaient le même comportement : au moment de se décider, ils approchaient de la porte géante, lui jetaient un regard tourmenté et se prononçaient en tremblant :

– Nous préférons mourir sous tes flèches !

Aucun d’entre eux n’osait ouvrir la porte, imaginant quel insoutenable destin il trouverait là derrière la terrifiante porte noire.

Mais un jour, la guerre fut terminée.  Et un soldat qui faisait partie autrefois du peloton d’exécution des archers, osa interroger le roi :

– Tu sais, grand roi, je me suis toujours demandé ce qu’il y avait derrière la porte noire.

Le roi répondit :

– Tu te souviens que je donnais le choix aux prisonniers ? Ils pouvaient pousser la porte ou opter pour une mort certaine.

Eh bien, toi, vas ouvrir la porte noire !

Le soldat, frémissant, s’exécuta et la porte tourna sur ses énormes gonds grinçant. Un pur rayon soleil balaya le sol dallé. Alors le soldat ouvrit la porte en grand. La lumière inonda la salle. Elle provenait d’un paysage verdoyant. Le soldat vit un chemin qui montait au milieu des arbres.

Et il comprit : ce chemin, c’était  celui de la liberté !

…………………………………………………

   Nous avons tous une porte noire dans l’esprit. Pour les uns c’est la peur de l’inconnu, pour les autres, un client difficile, la frustration, la crainte du  ridicule, celle du risque, celle d’être rejeté, d’innover, de changer…

Mais s’il est vrai qu’on peut perdre, il est également vrai qu’on peut gagner !

Derrière la peur, se trouve le rayon de soleil.
Derrière le chaos apparent, il y a peut-être une nouvelle étape de votre vie, plus heureuse, plus sereine.

Ne vous désespérez pas en temps de crise… avancez sans peur. Décidez de triompher !

« Le courage est la résistance à la  peur :
la maîtresse et non l’absence de  la peur. »
– Mark Twain

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr