Nouvelles en recherche et prevention sur l’obesite: 22 août 2011

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

par Paul Boisvert, PhD, PEC (CSPE), kinesiologue (FKQ)
Docteur en sciences de l’activité physique (PhD), Kinésiologue, Expert-analyste sur l’obésité, la nutrition et l’activité physique
Coordonnateur de la Chaire de recherche sur l’obésité de l’Université Laval
www.paulboisvert.qc.ca

Nouvelles en recherche et prevention sur l’obesite: Vol 8 no 15: 4 août 2011:

 Épidémiologie –                                    

Nouvel outil clinique pour prédire les risques de mortalité chez les obèses morbides : 15 août  Blogue de Paul Boisvert Les chercheurs de l’Université de l’Alberta ont développé un système de notation pour mesurer le degré de complications de l’obésité et prédire les risques de mort causée par le surpoids.

Étude longitudinale: 15 minutes d’exercice par jour augmenterait la longévité de 14% 16 août Blogue de Paul Boisvert  Ce qui représente une augmentation de l’espérance de vie de 3 ans. Chaque 15 min supplémentaire augmente la longévité de 4%
Regarder la TV diminuerait l’espérance de vie 15 août
En moyenne, chaque heure de TV regardée après l’âge de 25 ans diminue l’espérance de vie du spectateur de 21,8 minutes, mais ceux qui regardent la télévision six heures par jour auraient entre 10,4 années et… seulement 11 jours d’espérance de vie en moins, ce qui n’est pas le moindre des écarts statistiques. 
Le poids de la durée de l’obésité sur la mortalité: 18 août la durée de l’obésité serait fortement prédictive du risque de décès, et à prendre en considération dans les estimations à venir du retentissement de l’obésité sur la santé. Pour chaque accroissement de deux années de la durée de l’obésité, les ratios de risque étaient de 1,06 (1,05-1,07) pour la mortalité toutes causes, de 1,07 (1,05-1,08) pour la mortalité cardiovasculaire, et de 1,03 (1,01-1,05) pour la mortalité par cancer
Les Canadiens sous-estiment leur poids, surestiment leur taille et évaluent difficilement ces données chez leurs enfants 18 août  Quand des chercheurs ne se fient qu’aux données autodéclarées, le lien entre l’obésité et l’hypertension ou le diabète est exagéré. Inversement, puisqu’il y a alors moins d’obèses, le fardeau que ceux-ci représentent pour le système de soins est sous-estimé.

 Étiologie – Déterminants                                      
OBÉSITÉ: Pourquoi l’appétit vient en stressant: 15 aoûtDans cette étude, les chercheurs constatent que lorsqu’il y a absence de nourriture, une réponse au stress se produit qui provoque temporairement une fonction de re-câblage dans les circuits neuronaux impliquant les endocannabinoides. 
La ghreline, l’hormone de la faim : 10 août La ghréline stimule l’appétit ainsi que la prise de poids à long terme. Produite par l’estomac. sa concentration dans le sang, augmente rapidement avant la consommation d’aliments et diminue après l’ingestion de nourriture.
Une nouvelle protéine appelée nesfatine-1, un peptide alimentaire qui régule l’appétit et le sentiment de satiété: 11 août
les rats de laboratoire à qui l’on administrait de la nesfatine-1 mangeaient moins, étaient plus actifs et utilisaient davantage le gras stocké dans leur organisme.

 Complications                                                  
 50g de viande rouge transformée  accroît le risque de diabète de 51%:  11 août le fait de consommer 100 grammes de viande rouge quotidiennement augmentait de 19% le risque de devenir diabétique. Ce risque grimpe à 51% si l’on mange seulement 50 grammes de viande rouge transformée(un hot dog, une saucisse ou 2 tranches de bacon)

 Traitement-Prise en charge  Témoignages                                  

Obésité: pas toujours mauvais pour la santé, pourvu d’être en bonne condition physique 15 août les personnes obèses, mais menant une vie saine vivent aussi longtemps que les individus minces. Ils ont de plus moins de risques de mourir des suites d’une maladie cardiovasculaire. Fit and Fat vs UnFit and Lean
Un médicament universel contre l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques?: 20 août
un composé synthétique, appelé SRT1720, comparable au resvératrol,  montre son efficacité pour améliorer la survie, la fonction motrice, la sensibilité à l’insuline…chez des souris nourries avec un régime riche en graisses.
 
Enfants                                                          
Une escouade contre la malbouffe sur les terrains de jeu 9 août
Une escouade alimentaire a sensibilisé cet été plus de 1000 jeunes d’une dizaine de municipalités de la région de La Mitis aux conditions d’une alimentation saine

 
Nutrition – Régimes                                     
S’inscrire pour recevoir mensuellement par courriel le bulletin complet de nouvelles dédiées à l’activité physique et à la nutrition 
Bien manger pour mieux vivre plus longtemps:
6 août
Les épices aideraient à réduire les calories de plats très gras  19 août
Épicer ses repas avec du curcuma, de la cannelle, de clous de girofle, d’ail, du paprika et du poivre noir pourrait aider à contrer les effets négatifs de repas très riches en graisses; l’ajout d’épices aux plats très gras aide à réduire les taux de triglycérides jusqu’à 30% par comparaison avec les repas témoins non épicés

 Activité physique – Sédentarité                     
S’inscrire pour recevoir mensuellement par courriel le bulletin complet de nouvelles dédiées à l’activité physique et à la nutrition 
L’environnement bâti et la pratique d’activité physique chez les jeunes.: #TOPO 12 août 
Plusieurs occasions sont offertes aux jeunes d’être physiquement actifs dans leur vie de tous les jours. La participation à des activités sportives dirigées ou à des cours d’éducation physique à l’école, le transport actif vers l’école ou encore les jeux actifs à l’extérieur en sont de bons exemples
Etude: 30 % à 44 % des jeunes de l’échantillon marchent ou prennent le vélo pour se rendre à l’école primaire:  12 août Profil des jeunes Canadiens qui marchent ou pédalent pour aller à l’école

 Comportement – Consommation -Psychologie                  
« Mindfull eating »: stratégies environnementales alimentaires pour manger moins sans effort  Paul Boisvert 11 Août
la mise en place de stratégies environnementales telles que l’utilisation d’assiettes plus petites, de verres longs et minces, peuvent jouer en notre faveur et nous aider à mieux contrôler notre poids sans s’en rendre compte.
Les aliments gras remonteraient le moral
  15 août
Même si des études précédentes ont déjà montré le lien entre les plats qui nous réconfortent, les aliments très caloriques et leurs effets positifs sur le moral, ces dernières recherches montrent que les graisses peuvent contribuer à un meilleur état d’esprit même lorsqu’on élimine leur goût, leur texture et leur odeur.
Malbouffe extrême à Toronto : Cheeseburger entre 2 beignets!!! 18 août
Avis aux friands de friture: dès demain, plus d’un million de curieux franchiront les tourniquets de la Canadian National Exhibition (CNE) à Toronto. Pleins feux sur le cheeseburger servi entre deux beignets et le cola frit.

_________________________________________________
Paul Boisvert, PhD, docteur en kinésiologie
Coach Minceur en perte de poids santé
Expert-analyste sur l’obésité, la saine alimentation et l’activité physique
http://coachpoidssante.ca
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr

Un outil de stratification des co-morbidités associées à l’obésité prédit les risques de mortalité

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Des chercheurs de l’Université de l’Alberta ont développé un système de notation des co-morbidités et prédire les risques de mortalité causée par le surpoids. Le Edmonton Obesity Staging System (EOSS) comprend cinq étapes. Il intègre les mesures cliniques de troubles médicaux liés à l’obésité comme le diabète de type 2, l’hypertension, les maladies respiratoires et les maladies cardiaques., stratifiés selon la gravité sur une échelle de 0 à 4.

Dans un article publié lundi dans le Canadian Medical Association Journal, le Dr Arya Sharma et son équipe de l’Université de l’Alberta ont validé cet outil d’évaluation pour prédire les risques d’obésité morbide à partir des données d’une recherche effectuée auprès de 8143 Américains suivis pendant 16 ans.

Le système de notation a démontré que le risque de mortalité augmentait non pas en fonction de l’augmentation du degré d’obésité tel que classifié par la mesure de l’IMC (calculé à partir du poids et de la taille), mais plutôt en fonction des stades de gravité des co-morbidités.

En effet, d’autres études ont démontrées qu’environ 30% des personnes obèses n’avaient aucun problème de santé. On les appelle les obèses « métaboliquement sains ».

Cet outil d’évaluation est un complément aux mesures existantes de l’IMC et de la circonférence de la taille pour mieux caractériser la progression et la sévérité des problèmes de santé du patient obèse. Il encourage les médecins à approfondir les tests médicaux pour déceler les obèses qui ont besoin de soins particuliers. Ainsi, il est conseillé de prévenir tout gain de poids subséquent, lorsqu’on s’adresse aux obèses sans problèmes de santé apparents (stade 0) ou caractérisés par des mesures des facteurs de risque légèrement élevées pour la (tension artérielle, les triglycérides, la glycémie, le cholestérol, et un HDL bas (stade 1).  Il sera conseillé de perdre du poids de l’ordre de 5 à 10%, seulement aux obèses qui ont des problèmes de santé important diagnostiqués (hypertension, diabète, maladie coronarienne, maladie cardiovasculaire, dépression) sans  (stade 2) ou avec complications (stade 3).

En ce qui concerne les patients obèses morbides (IMC>40), la priorité devrait être accordée à ceux  qui ont des problèmes de santé importants (stade 2 ou 3); les médecins peuvent ainsi optimiser les avantages de la chirurgie bariatrique auprès des patients qui en ont vraiment besoin.

Selon une 2e étude réalisée par des chercheurs de l’Université York, à Toronto, les individus à risque (stade 2 ou 3) s’en tirent mieux s’ils ont une meilleure condition physique cardio-respiratoire, sont actifs physiquement, consomment plus de fruits et de légumes, et ceux qui ont fait des diètes auparavant. 

En résumé, l’outil d’évaluation EOSS peut être utilisé par les cliniciens pour identifier les individus obèses ou avec embonpoint qui sont plus à risque de mortalité, afin de déterminer un plan de traitement approprié.

Sources:
Nouvel outil pour prédire les risques d’obésité morbide Radio-Canada  15 août

Edmonton Obesity Staging System (EOSS) Evaluation Tool lets health providers better predict than BMI Classification which obese patients are at risk for death   Canadian Obesity Network

Publié sur le Web 14 August 2011. Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme, 10.1139/h11-058

_________________________________________________
Paul Boisvert, PhD, docteur en kinésiologie
Coach Minceur en perte de poids santé
Expert-analyste sur l’obésité, la saine alimentation et l’activité physique
http://coachpoidssante.ca
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr

Nouvelles en recherche et prevention sur l’obesite: 4 août 2011

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

par Paul Boisvert, PhD, PEC (CSPE), kinesiologue (FKQ)
Docteur en sciences de l’activité physique (PhD), Kinésiologue, Expert-analyste sur l’obésité, la nutrition et l’activité physique
Coordonnateur de la Chaire de recherche sur l’obésité de l’Université Laval
www.paulboisvert.qc.ca
Archive: Nouvelles en recherche et prevention sur l’obesite:  17 juillet 2011:

 Épidémiologie –                                    
Prendre du poids: plus dangereux pour les Asiatiques que les Blancs 30 juillet
Pourquoi les hommes maigrissent plus vite que les femmes 4 août
Différences génétiques, musculaires et de cerveau

 

 Étiologie – Déterminants                                      
Obésité: les boissons sucrées pointées du doigt via @Cyberpresse chaire cardiometabolique  19 juillet
VIDEO
Tissu adipeux, adiponectine, leptine et ASP : 21 Juillet
Entrevue avec  Katherine Cianflone, Université Laval, CRIUCPQ  dans le cadre du Summer Obesity Boot Camp 2011
VIDEO:
Lien entre le tissu adipeux et les lipides sanguins: 21 Juillet
Entrevue avec André Tchernoff, Université Laval, CHUQ, CRIUCPQ  dans le cadre du Summer Obesity Boot Camp 2011
Les aliments gras améliorent l’humeur indépendamment du plaisir de manger: 30 juillet
Lorsque stressés ou tristes, plusieurs ont tendance à se réconforter en mangeant. Une nouvelle étude montre que les aliments gras amélioreraient directement l’humeur, indépendamment de leur goût et de leur texture
Peut-on entraîner son cerveau à moins manger?  3 août
pour certaines personnes obèses, la perte de poids n’est pas qu’une question de volonté, mais qu’on peut entraîner son cerveau à répondre différemment aux aliments.
 Complications                                                  
Facteurs de risques cardiovasculaires de l’enfant obèse: 2 août
L’obésité en soi est associée à l’inflammation et l’hypercoagulabilité

 Trai
tement-Prise en charge  Témoignages                                  
VIDEO: Rôle de la famille dans le traitement de l’obésité infantile   19 juillet
Entrevue avec JP Chanoine, pédiâtre-endocrinologue, Vancouver,  dans le cadre du Summer Obesity Boot Camp 2011
Une bonne hygiène alimentaire peut-elle freiner la prise de poids liée à l’âge? (BWHS): 2 août
The Black Women Health Study : les femmes noires qui mangent tous ce qu’elles aiment prendront 12 kg en 14 ans, et celles qui suivent les recommandations d’usage ne grossiront que de… 11 kg
Les personnes qui subissent une chirurgie bariatrique ne sont plus attirées par les aliments gras. 1 août
les personnes qui subissent le bypass réduisent considérablement leur consommation de matières grasses, car elles développent une certaine aversion pour ce type d’aliments
 Prévention-Politique-                                                                 
Une nouvelle étude relance la controverse sur l’efficacité des taxes sur les boissons gazeuses contre l’obésité 6 juillet
France: Lancement du Plan obésité 2010-2013… en 2011!: 20 juillet
améliorer l’offre de soins, Mobiliser les partenaires de la prévention, et promouvoir le dépistage chez l’enfant et chez l’adulte, agir sur l’environnement et promouvoir l’activité physique
France: Lancement du programme national nutrition santé (PNNS – 2011-2015) :  20 juillet
Initié en 2001 et prolongé en 2006, le Programme national nutrition santé (PNNS) a fourni un cadre de référence et produit de nombreux outils et mécanismes incitatifs, servant de support aux actions
Interdire les sodas et boissons sucrées : prévention de surpoids, obésité, diabète et maladies cardiovasculaires 19 juillet
la consommation de boissons sucrées favorise les 4 facteurs constitutifs du syndrome métabolique, et donc les maladies cardiovasculaires : diabète, hypertension artérielle, excès de triglycérides, obésité abdominale
Alimentation : plus de 2 000 allégations santé bientôt interdites en Europe par la EFSA 28 juillet
depuis 2008, le groupe scientifique NDA a évalué 2 758 allégations de santé fonctionnelles génériques portant sur des aliments, en vue de déterminer si elles reposaient sur des bases scientifiques solides.
Étiquetage en Europe : L’alimentation «light» mise en cause  3 août
de nouvelles directives européennes adoptées le 6 juillet 2011 imposent un étiquetage très précis pour tous les produits agro-alimentaires.
 Enfants                                                          
Votre foyer est-il obésogène? | consommation de soda,TV et pratique sportive. 21 juillet
Le rôle des parents semble un facteur clé
la diversité des menus favoriserait les excès, particulièrement parmi les sujets développant une dépendance à la nourriture, suggérant que les menus monotones permettaient de réduire l’appétit et l’envie de manger
Selon une étude montréalaise manger à la maison favorise l’adoption de meilleurs choix alimentaires 28 juillet
une table attrayante et une jolie mélodie peuvent-elles inciter à manger plus de légumes et moins de dessert?

 Activité physique – Sédentarité                     
S’inscrire pour recevoir mensuellement par courriel le bulletin complet de nouvelles dédiées à l’activité physique et à la nutrition 
L’activité physique réduit l’obésité de type androïde et ainsi les risques cardio-métaboliques 22 juillet


 Comportement – Consommation -Psychologie                  
Comment l’image dévalorisante perçue dans un miroir peur accélérer la prise de poids ?  3 août
Avoir une image favorable de son corps aiderait à perdre du poids via @cyberpresse 25 juillet
les femmes en surpoids ou obèses au régime, ayant suivi une thérapie les aidant à améliorer leur image corporelle, perdaient plus de poids que les femmes n’ayant pas été conseillées spécifiquement sur ces questions
Offrir des aliments sains à faible coût: Éliminer la restauration rapide des quartiers pauvres 27 juillet
l’accès à des produits frais à bon marché limiterait l’attrait des calories vides
OBÉSITÉ: Le contrôle neuro-comportemental avant la privation! 2 août
nouvelle approche comportementale mettant en jeu 3 processus neurologiques de l’hyperphagie: récompense alimentaire, contrôle de l’inhibition et l’impatience

 
Industrie – Marketing                              
É.-U.: les restaurants minimisent le nombre de calories de leurs plats
:  19 juillet
Près d’un plat sur cinq servi dans les restaurants américains compte au moins 100 calories de plus que ce qui est affiché. Or, si 19% de la nourriture consommée au restaurant par une personne présente au moins 100 calories de plus qu’affiché, cela peut se traduire par un gain de poids de 15 kilos par an
Campbell’s remet du sel dans sa soupe ! 14 Juillet
Les ventes et le marketing ont raison du consommateur qui ne suit pas nécessairement aussi rapidement
Obésité : Et si ce n’était qu’une question de prix de vente des produits ? 20 juillet
USDA report: The Effect of Food and Beverage Prices on Children’s Weights

_________________________________________________
Paul Boisvert, PhD, docteur en kinésiologie
Coach Minceur en perte de poids santé
Expert-analyste sur l’obésité, la saine alimentation et l’activité physique
http://coachpoidssante.ca
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr